Retour sur la magnifique course de la forêt noire

Nous devions être une équipe de quatre personnes : deux coureurs Stéphane et moi, Benoît le kinésithérapeute et un ami Thomas( pour les intimes Toto). Malheureusement Benoit n’a pu être présent. 

Nous avons pris la route direction Thiers pour une première halte. A notre arrivée les problèmes commencent. La cuisine du restaurant que nous avions choisi ferme. Malgré ce léger problème il accepte de nous faire une pièce de bœuf. 

Arrivés pile juste à Horb pour le début de la course en Allemagne, nous ferons un repérage des lieux et des coureurs présents. Je repense à mon envie de podium lorsque je me rends compte des participants: Franck W (autrichien) Franck R( allemand) premier et troisième respectivement lors de la première édition ; Konrad (allemand)coureur au grand potentiel et de nouvelles têtes . Je suppose finir cinquième comme lors de la première édition. 
le repas ne sera que des retrouvailles pour Stéphane et moi :lui surtout au travers des transeurope et moi la première édition de la forêt noire. 


Première étape, je démarre fort et vois un t-shirt de spartathlon me dépasser au finish,Je remarque Michael. Finalement je finis troisième derrière Stéphane, mon acolyte, et Michael. A l arrivée, de suite l’équipe franco belge se met à table pour le traditionnel repas :omelette ,pommes de terre, oignon et bacon préparés par thomas cuistot, barman et ravitailleur sur les étapes. 

Deuxième étape, je décide de la faire plus calmement. Un rythme adapter à moi. 

Troisième étape, Stéphane et moi décidons de mettre un peu d’amusement. Pour chaque arrivé de coureur une musique est chantée. Le reste de la soirée sera mouvementée et animée cela reste notre force..... 

Quatrième étage et avant dernière, je commence énergiquement mais rencontre des difficultés à partir du trente huitième kilomètres. Sur le dernier ravitaillement la petite machine belge n’a plus d’énergie ,Je finis onzième. Le soir, avec Stephane nous avons pu présenter notre projet de traversée des États Unis . Saïd un coureur allemand d origine algérienne nous a joué le rôle de traducteur . 

Cinquième et dernière étape , le départ fut difficile ,une côte, je choisis de marcher. Ensuite je me réveille quand je vois les premiers adversaires du classement me dépasser. Sixième kilomètres je me retrouve en septièmes place. Je m’active et dépasse Les premiers partis. Je continue ma course et tombe sur Franck R qui n’a plus d’énergie et commence à lâcher. Je vois Michael dans mon viseur . Je stimule un peux plus mon pouvoir de légèreté et l’union corps esprit. Nous finirons ensemble les 4 kilomètres restant. Stéphane, Frank W, Ursula ,et Martin sont déjà arrivés. (Ursula est la première féminine et Martin un sosie de notre ami Daniel de Toulouse). Tous heureux nous fêtons la fin de la course et chantons avec quelques mousses 

Le résultat final est : premier Stéphane Pelisier, quatrième Eddy Plume. 

Je voulais remercier: Claude Daguerre mon directeur de Sophro, vincent le podologue qui m’a conseillé sur les petits bobos durant la course; Errea et Running Balma pour l’équipements; Toto qui nous a tous les jours préparé notre couchage; 
Ingo pour cette superbe épreuve ainsi que tous les bénévoles; 
Ma famille qui me soutient dans toute mes activités ;
A ma baguette magique, les mains de Mathilde.
Ainsi que vous , qui êtes occupés de me lire, mes fidèles ami.e.s.

Retour sur la magnifique course de la forêt noireRetour sur la magnifique course de la forêt noireRetour sur la magnifique course de la forêt noire
Retour sur la magnifique course de la forêt noireRetour sur la magnifique course de la forêt noire
Retour sur la magnifique course de la forêt noireRetour sur la magnifique course de la forêt noire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article